Séminaire du vendredi 28 septembre 2018 (10h – 13h) : Critiquer l’université depuis l’université

Le séminaire du vendredi 28 septembre se tiendra de 10h à 13h et portera sur Critiquer l’université depuis l’université.

Léa Laval, doctorante en sciences de l’éducation (Laboratoire Experice) et Américo Mariani, docteur en sociologie et chercheur associé au LISST-CERS (Toulouse 2), entreront en discussion à partir de leurs expériences de l’institution universitaire, des impasses et des possibles que les collectifs dans lesquels illes s’inscrivent, tentent de déranger.

Léa Laval interviendra plus précisément à partir de son article : Petite histoire d’une rencontre manquée entre éducation populaire et université. L’institution aux trousses intégré aux Actes du Colloque du laboratoire Experice Pratiques sociales et apprentissages de juin 2017. Elle y restitue et discute l’expérience d’un collectif de chercheur-es en éducation populaire politique ayant proposé un atelier qui, depuis un colloque universitaire, interpellait les pratiques de discours et d’échange propres à cette forme institutionnelle dominante.

Américo Mariani est invité à venir réagir, rebondir, questionner, à partir de sa qualité de membre du groupe de travail : Sciences Sociales et Emancipations qui existe depuis février 2015. Un collectif qui, je cite : « vise à poser la question de la place des intellectuel.le.s et du travail intellectuel dans la société, des possibles ouvertures de l’université, et de la pensée que nous produisons. » Il réagira notamment à partir de leur article : Produire un espace habitable à l’université écrit avec Ariela Epstein et Alfonsina Faya Robles. Il est par ailleurs membre du collectif des précaires de l’ESR de Toulouse.

Le séminaire se tient à l’Université Paris 8 – Vincennes Saint-Denis, salle D143

Dans le cadre de la préparation du séminaire, Amandine Dupraz invite à la lecture d’un article signé par Jon Solomon (professeur, Université Jean Moulin Lyon 3) et Sarah Mekdjian (maîtresse de conférences, Université Grenoble Alpes) suite aux houleux débats autour du colloque Frontex et des violences policières fin mars à l’Université Grenoble-Alpes : De Frontex à Frontex. À propos de la “continuité” entre l’université logistique et les processus de militarisation

Séminaire du vendredi 30 novembre 2018 de 10h à 13h : Écriture(s) de la recherche

Le séminaire du vendredi 30 novembre 2018 (Université Paris 8 Saint-Denis, salle D143) se tiendra de 10h à 13h et portera sur Écriture(s) de la recherche

Avec les contributions d’Amandine DUPRAZ, doctorante (Experice P8 & Grenoble) et de Francis LESOURD, maître de conférences HDR (Experice P8). Il est en particulier l’auteur de Public intérieur

Le programme de cette séance est encore en préparation.

Séminaire du vendredi 1er février 2019 (10h-13h) : Faire recherche en zone autonome

Le séminaire du vendredi 1er février 2019 (Université Paris 8 Saint-Denis, salle à préciser) se tiendra de 10h à 13h et portera sur Faire recherche en zone autonome

Avec les contributions de :

Geneviève PRUVOST, chargée de recherche au CNRS (École des Hautes Études en Sciences Sociales), auteure en particulier de Critique en acte de la vie quotidienne à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (2013-2014) (revue Politix).

Maxime CORDELLIER, docteur en sociologie (Université de Caen) ; sa thèse porte sur : « Recherche d’autonomie et architecture du commun dans les styles de vie communautaires ».

Planning du séminaire au 2e semestre 2018 et 1er semestre 2019

Les prochaines séances du séminaire se tiendront les :

Vendredi 28 septembre 2018 (10h – 13h) – Université Paris 8, salle D143 – sur le thème « Critiquer l’université depuis l’université »

Vendredi 30 novembre 2018 (10h – 13h) – Université Paris 8, salle D143 – sur le thème « Écriture(s) de la recherche »

Vendredi 1er février 2019 (10h – 13h) – Université Paris 8 – sur le thème « Faire recherche en zone autonome »

Vendredi 15 mars 2019 (10h – 13h) – Université Paris 8

Séance du vendredi 2 février 2018. Contribution de Christophe Blanchard : De la fac à la zone : réflexions autour d’une recherche anthropologique en milieux hostiles

La prochaine séance du séminaire se tiendra le vendredi 2 février 2018, de 10h à 12h30 en salle D143 à l’Université Paris 8, avec la contribution de Christophe Blanchard, maître de conférences en sciences de l’éducation, Experice, Université Paris 13 : « De la fac à la zone : réflexions autour d’une recherche anthropologique en milieux hostiles ».

En préparation du séminaire, nous vous proposons la lecture de 2 articles de Christophe BLANCHARD :

Mise en ligne de l’enregistrement de la séance du 3 mars 2017 – Régis Garcia et Sébastien Joffres

L’enregistrement audio de la séance du 3 mars 2017 « Faire terrain (de recherche) dans, par, contre l’institution » est en ligne dans le Corpus des Fabriques de sociologie

Avec les communications de Régis GARCIA (doctorant, Experice – Paris 8) et Sébastien JOFFRES (doctorant, Université Montpellier 3)

Un chaleureux merci à Nicolas Sidoroff pour l’enregistrement et son édition

Séance du 20 octobre 2017. Quand la recherche s’engage

La première séance du séminaire de l’année universitaire 2017-18 se déroulera le vendredi 20 octobre de 10h – 12h30, dans la salle associative « de » Martine Bodineau en centre-ville de Saint-Denis (M° Basilique de Saint-Denis). Voir le descriptif d’accès en fin de post.

Nous partagerons un café avant de nous mettre au travail…à partir du motif suivant :

« Quand la recherche s’engage. Où, comment, pourquoi, pour qui ?… ». Pascal Nicolas-Le Strat, Lire la suite

Troisième séance du séminaire : vendredi 3 mars 2017 de 10h à 13h

La troisième séance du séminaire se tiendra le vendredi 3 mars 2017 de 10h à 13h à l’université Paris 8 : attention en salle G-1

La séance aura pour thème : Faire terrain (de recherche) dans, par, contre l’institution

La séance sera animée par Régis Garcia (Doctorant, Experice Paris 8), Sébastien Joffres (Doctorant, Université Montpellier 3), Amandine Dupraz (Doctorante Grenoble et Experice Paris 8), Thomas Arnera (Lyon), avec le déroulé suivant :

  • Interventions d’Amandine Dupraz et de Thomas Arnera : Cheminements indisciplinés de dispositifs en friche (40-50’). Nous proposons une intervention en commun autour du « terrain vague », du dispositif en friche ou de la friche comme dispositif de recherche indiscipliné. Cette intervention s’appuiera notamment sur un Appel à cartes postales, puis un moment de cartographie qui pourra venir en appui de la discussion suite aux présentations de Régis Garcia et Sébastien Joffres
  • Interventions Régis Garcia / Sébastien Joffres (55’), à partir de leurs travaux : Régis Garcia, Construire un terrain comme négociation d’une commande. Une recherche dans le cadre du dispositif Cifre ; Sébastien Joffres, Sites de construction
  • Discussion (60’)

Ce séminaire sera aussi l’occasion de reparcourir les contributions des deux séances précédentes, disponibles en ligne en version audio, à savoir les contributions de David JAMAR (sociologue, Université de Mons) et Jacques MORIAU (sociologue, Université Libre de Bruxelles) : Faire d’un milieu un terrain / Faire d’un terrain un milieu et les contributions de Simon LE ROULLEY (doctorant en sociologie, Université de Caen) et Mathieu UHEL (maître de conférences en géographie, Université de Caen) : La critique sociologique dans, par et contre l’institution

Enregistrement audio des deux premières séances en ligne

Les enregistrements des deux premières séances sont en ligne :

La critique sociologique dans, par et contre l’institution, contributions de Simon LE ROULLEY (doctorant en sociologie, Université de Caen) « Pour une sociologie radicale et impliquée » ; Mathieu UHEL (maître de conférences en géographie, Université de Caen) « Pratiques et pensées de l’émancipation, une expérience de la critique dans, par, et contre l’institution », lors de la séance du 25 nov 2016

Faire d’un milieu un terrain / Faire d’un terrain un milieu, contributions de David JAMAR (sociologue, Université de Mons) et Jacques MORIAU (sociologue, Université Libre de Bruxelles), lors de la séance du 23 sept 2016