Troisième séance du séminaire : vendredi 3 mars de 10h à 13h

La troisième séance du séminaire se tiendra le vendredi 3 mars 2017 de 10h à 13h à l’université Paris 8 : attention en salle G-1

La séance aura pour thème : Faire terrain (de recherche) dans, par, contre l’institution

La séance sera animée par Régis Garcia (Doctorant, Experice Paris 8), Sébastien Joffres (Doctorant, Université Montpellier 3), Amandine Dupraz (Doctorante Grenoble et Experice Paris 8), Thomas Arnera (Lyon), avec le déroulé suivant :

  • Interventions d’Amandine Dupraz et de Thomas Arnera : Cheminements indisciplinés de dispositifs en friche (40-50’). Nous proposons une intervention en commun autour du « terrain vague », du dispositif en friche ou de la friche comme dispositif de recherche indiscipliné. Cette intervention s’appuiera notamment sur un Appel à cartes postales, puis un moment de cartographie qui pourra venir en appui de la discussion suite aux présentations de Régis Garcia et Sébastien Joffres
  • Interventions Régis Garcia / Sébastien Joffres (55’), à partir de leurs travaux : Régis Garcia, Construire un terrain comme négociation d’une commande. Une recherche dans le cadre du dispositif Cifre ; Sébastien Joffres, Sites de construction
  • Discussion (60’)

Ce séminaire sera aussi l’occasion de reparcourir les contributions des deux séances précédentes, disponibles en ligne en version audio, à savoir les contributions de David JAMAR (sociologue, Université de Mons) et Jacques MORIAU (sociologue, Université Libre de Bruxelles) : Faire d’un milieu un terrain / Faire d’un terrain un milieu et les contributions de Simon LE ROULLEY (doctorant en sociologie, Université de Caen) et Mathieu UHEL (maître de conférences en géographie, Université de Caen) : La critique sociologique dans, par et contre l’institution

Enregistrement audio des deux premières séances en ligne

Les enregistrements des deux premières séances sont en ligne :

La critique sociologique dans, par et contre l’institution, contributions de Simon LE ROULLEY (doctorant en sociologie, Université de Caen) « Pour une sociologie radicale et impliquée » ; Mathieu UHEL (maître de conférences en géographie, Université de Caen) « Pratiques et pensées de l’émancipation, une expérience de la critique dans, par, et contre l’institution », lors de la séance du 25 nov 2016

Faire d’un milieu un terrain / Faire d’un terrain un milieu, contributions de David JAMAR (sociologue, Université de Mons) et Jacques MORIAU (sociologue, Université Libre de Bruxelles), lors de la séance du 23 sept 2016

« La critique sociologique dans, par et contre l’institution », deuxième séance du séminaire : vendredi 25 novembre 2016

La prochaine séance se tiendra le vendredi 25 novembre 2016 de 10h à 12h30, salle D143 à l’Université Paris 8 – Saint-Denis.

Elle portera sur La critique sociologique dans, par et contre l’institution, avec les contributions de :

Simon Le Roulley, ATER, doctorant en sociologie (CERREV – Université de Caen), Pour une sociologie radicale et impliquée,

et Mathieu Uhel (maître de conférences, ESO – Université de Caen) : Le séminaire « Pratiques et pensées de l’émancipation », une expérience de la critique dans, par, et contre l’institution.

« Faire d’un milieu un terrain / Faire d’un terrain un milieu », première séance du séminaire : vendredi 23 septembre

La première séance du séminaire portera sur « Faire d’un milieu un terrain / Faire d’un terrain un milieu » avec les contributions de David JAMAR, sociologue, Université de Mons, et Jacques MORIAU, sociologue, Université Libre de Bruxelles (chercheurs au Centre de recherche Métices – Université Libre de Bruxelles), se tiendra le vendredi 23 septembre 2016 de 10h à 12h30 à l’Université Paris 8 – Saint-Denis, salle D 143.

« Faire commun en recherche (s) » est un séminaire du Laboratoire Experice (Université Paris 8 – Saint-Denis, École doctorale Sciences sociales), qui s’inscrit dans la dynamique du réseau des Fabriques de sociologie – un séminaire initié par Pascal Nicolas-Le Strat, sociologue, professeur en sciences de l’éducation.

Pour prendre connaissance de l’argumentaire du séminaire : À propos du séminaire Faire commun en recherche(s)